Brèves de Niouzes

Accueil Brèves de Niouzes

Brèves de Niouzes

Budget de l’agriculture en baisse Le budget du ministère de l'agriculture pour 2019 est en baisse de 10 % avec 4,7 milliards d'euros contre 5,23 milliards d’euros l’année dernière. Cette baisse est principalement liée à la suppression des allègements de charge et à l'ajustement à la baisse de la provision pour aléas créée l'année dernière. Projet de loi Agriculture et Alimentation :...

Brèves de Niouze

Le Contrat de filière Agroalimentaire est signé Didier Guillaume et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances ont signé le Contrat de filière Agroalimentaire le 16 novembre aux côtés des représentants des entreprises agroalimentaires françaises. Ce Contrat de filière Agroalimentaire doit permettre de repartir à la conquête des consommateurs, en France et à l’international en répondant...

Brèves de Niouzes

Appel à projets « Agriculture et alimentation de demain » Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement ont annoncé le lancement d’un appel à projets (AAP) « Agriculture et alimentation de demain », opéré par FranceAgriMer, en collaboration avec l’Ademe et Bpifrance. Cet AAP s’inscrit dans le cadre de l’axe 3 « Innovation et structuration des filières »...

Brèves de Niouzes

 Succès des premières rencontres nationales de la HVE Le 13 février ont eu lieu les premières rencontres nationales de la Haute Valeur Environnementale (HVE) au ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation. La Haute Valeur Environnementale, basée sur des indicateurs de performance environnementale correspond au niveau le plus élevé du dispositif de certification environnementale des exploitations agricoles. Les acteurs engagés dans...

Brèves de Niouze

La France monte au créneau pour les phytosanitaires Selon la source du ministère de l’Agriculture, la France s’oppose systématiquement à toute prolongation des autorisations des substances actives les plus préoccupantes. En 2018, 14 substances n’ont pas été renouvelées au niveau européen. Par ailleurs, le Gouvernement a confirmé que l’Agence national de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail...