Accueil Vient de paraître Vient de paraître

Vient de paraître

Le Déméter 2020
L’ouvrage de référence sur les enjeux stratégiques de l’agriculture et de l’alimentation
Sous la direction de Sébastien Abis et Matthieu Brun
2020 – 400 pages – 25 euros
Iris Éditions

L’agriculture, l’alimentation et les mondes ruraux sont au cœur des grandes questions géostratégiques et sociétales. Produire et se nourrir déterminent les dynamiques de sécurité collective et de développement humain. La complexité de ces enjeux nécessite des analyses et des solutions forcément plurielles et résolument audacieuses. Le Déméter 2020 vise à éclairer ces débats à travers des grilles de lecture innovantes qui mêlent politique, économie, environnement et sciences. Des conséquences agricoles du Brexit aux bactéries du microbiote, jusqu’aux champs des agriculteurs cubains et au marché mondialisé du cannabis, l’ouvrage ne s’impose pas de limite temporelle, géographique ou thématique. Cette 26e édition interroge également sur le rôle de l’agriculture dans les ambitions de puissance, en Europe et dans le monde, à l’heure où la compétition des acteurs s’intensifie et où les attentes des consommateurs se diversifient.
Le Déméter 2020 replace ainsi les problématiques agricoles et alimentaires au cœur des questions géopolitiques et des grandes innovations qui bousculent déjà la planète.

Des racines et des gènes
Une histoire mondiale de l’agriculture
Denis Lefèvre
2020 – 512 pages (vol. 1) + 592 pages (vol. 2) – 25 euros
Collection L’écopoche

Des premiers villages natoufiens, près du Jourdain, aux laboratoires de plantes transgéniques de Monsanto à Saint Louis aux États-Unis, de la destruction des forêts au Néolithique à l’érosion des sols aujourd’hui, de l’araire aux robots guidés par satellite, des mérinos espagnols à Dolly, première brebis clonée, l’agriculture a amplement marqué l’histoire de l’Humanité et contribué à l’émergence, puis à l’épanouissement de la plupart des civilisations, et parfois à leur déclin.
À travers l’histoire de ce secteur, c’est tout un pan essentiel de l’évolution de nos sociétés qui s’ouvre, avec ses personnages éminents ou moins connus qui vont bâtir cette épopée à la fois technologique et sociale, culturelle et écologique, religieuse et botanique, animalière et économique, locale et globale. Sans oublier toutes ces générations de paysans, luttant laborieusement, de tout temps et sous toutes les latitudes, contre la misère et la faim. Ce secteur s’impose comme central dans les questionnements que se pose aujourd’hui notre société, quant à son rapport au végétal et à l’animal, à l’alimentation et à la santé, aux territoires et aux paysages, et quant à ses inquiétudes face aux grands enjeux environnementaux planétaires.
Dans ce livre-somme, dont les deux volumes sont réunis en coffret, le journaliste Denis Lefèvre nous raconte l’évolution de l’agriculture à travers l’Histoire et nous amène à réfléchir aux enjeux qui perdurent aujourd’hui : comment nourrir la population actuellement et dans la perspective de 9 milliards d’êtres humains en 2050 ? Comment repenser la relation de l’homme avec le vivant ?

Agriculture et qualité de l’air
Comprendre, évaluer, agir
Coordination éditoriale : Carole Bedos, Sophie Génermont, Jean-François Castell et Pierre Cellier
2019 – 324 pages – 29 euros
Editions Quae
www.quae.com

L’agriculture, via la conduite des cultures et de l’élevage, est source de polluants atmosphériques : ammoniac, produits phytopharmaceutiques, oxydes d’azote, composés organiques volatils biogéniques, particules primaires et secondaires… Elle est elle-même impactée par la pollution de l’air : ozone, contaminants, traces…
Cet ouvrage collectif contextualise les relations entre agriculture et qualité de l’air en lien avec les changements globaux et l’évolution de l’activité agricole, et apporte un éclairage historique et social. Les impacts environnementaux et sanitaires des polluants agricoles sont répertoriés et un bilan des impacts de la pollution de l’air sur l’agriculture est dressé. Ce livre vise aussi à donner les bases et les connaissances requises pour appréhender la complexité des processus d’émission, de dépôt, de transport et de transformation dans l’atmosphère. Un état des lieux des méthodes de mesure et de modélisation des échanges de polluants entre l’atmosphère et les parcelles cultivées, les bâtiments d’élevage, les paysages agricoles, etc., brosse le panorama des outils disponibles pour mieux comprendre l’impact des activités agricoles sur la qualité de l’air et identifier des pistes d’action et de recherche. Les auteurs analysent les enjeux techniques et agronomiques à concilier dans un contexte d’évolution conjointe des conditions de la pratique agricole et du cadre réglementaire et donnent des clés pour définir les actions de réduction des émissions à mener.