Accueil Vient de paraître Vient de paraitre

Vient de paraitre

La terre en commun
Plaidoyer pour une justice foncière
Dominique Potier, Pierre Blanc, Benoît Grimonprez.
Juin 2019 – 95 pages – 6,00 euros
Éditeur Fondation Jean Jaurès.

La concentration, la dégradation voire parfois la prédation sont des menaces qui pèsent sur les terres agricoles. À cette problématique sociale, économique et écologique, cet essai répond avec trois éclairages – la géopolitique, le droit et la réflexion politique. Trois regards qui permettent, de manière indépendante et complémentaire, de poser les bases d’un projet politique fondé sur la redéfinition de la terre comme bien commun. Les auteurs proposent ainsi d’instaurer un système agricole qui soit juste, humaniste et équitable, capable de faire face aux enjeux mondiaux de l’alimentation pour tous et du changement climatique.

Systèmes agraires et changement climatique au sud
Les chemins de l’adaptation
Hubert Cochet, Olivier Ducourtieux, Nadège Garambois, coord.
2019 – 282 pages – 39,00 euros
Éditeur Quae
www.quae.com

À partir de l’étude détaillée et de la comparaison d’une douzaine de situations locales contrastées en Afrique sub-saharienne et en Asie du Sud-Est, les auteurs mettent en évidence les processus et les trajectoires qui expliquent la forte exposition aux aléas des différents groupes d’agriculteurs, ainsi que leur inégale capacité d’adaptation. Ils expliquent les ressorts de cette vulnérabilité et illustrent le poids des choix passés et actuels en matière de politiques agricole, environnementale et commerciale. Enfin, ils présentent les modalités d’ajustement et les transformations passées et en cours des pratiques paysannes allant dans le sens d’une réduction de l’exposition à l’aléa, d’une atténuation de la vulnérabilité, et d’une meilleure adaptation aux changements globaux : dérèglement climatique bien sûr, mais aussi accroissement démographique, compétition accrue pour l’accès aux ressources, évolution des prix relatifs et fluctuations des marchés, dérégulation et baisse des soutiens publics, etc. Ils esquissent en conclusion les chemins possibles en matière d’adaptation et des propositions de mesures politiques pour accompagner les producteurs.