Accueil Filières Filières

Filières

Vin : le 1er guide de sensibilisation à la certification HVE
Le premier guide de sensibilisation à la certification Haute Valeur Environnementale (HVE), à destination des acteurs de la filière vins, a été lancé officiellement, par l’Institut Français de la Vigne et du Vin, le 28 février, sur le stand du ministère de l’Agriculture, au Salon de l’Agriculture, en présence de Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et des représentants de la production viticole. Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, l’Institut Français de la Vigne et du Vin et les Vignerons Indépendants ont collaboré à l’élaboration de ce guide de sensibilisation à la certification HVE. Ce guide s’adresse à tous les acteurs de la filière viticole. Il est est téléchargeable sur le site national de l’IFV : www.vignevin.com
Association Nationale pour le Développement de la Certification HVE https://hve-asso.com/

Fruits et légumes : les pistes d’Interfel pour augmenter la consommation
Selon le baromètre 2018 de la consommation de fruits et légumes frais élaboré par Interfel, la consommation est encore insuffisante au regard des enjeux de santé publique. Afin d’atténuer le facteur limitant qu’est le prix, l’interprofession a demandé au président de la République de baisser le taux de TVA, actuellement à 5,5 %, et qui pour les fruits et légumes pourrait donc se rapprocher davantage de zéro.
L’autre suggestion est de réitérer l’expérience menée il y a quelques années avec l’Assurance maladie en direction « des 20 % de la population qui sont à l’euro près par jour », à travers des chèques achats ciblés fruits et légumes a expliqué Laurent Grandin, président d’Interfel. L’interprofession souligne également l’importance de sensibiliser les enfants, et regrette que les diététiciens d’Interfel n’aient pas accès aux écoles, alors que l’enveloppe budgétaire du programme européen « Un fruit à la récré » est sous utilisée : seulement 2 M€ sur les 18 M€ disponibles. A travers notamment d’Aprifel, la filière travaille à communiquer le plus largement possible auprès des professionnels de santé, trop peu formés à la nutrition.