Accueil Niouzes de Bruxelles Niouzes de Bruxelles

Niouzes de Bruxelles

L’Union instaure des mesures de sauvegarde concernant le riz originaire du Cambodge et du Myanmar
Une enquête a confirmé l’augmentation significative des importations de riz Indica en provenance du Cambodge et du Myanmar dans l’Union européenne, laquelle a causé un préjudice économique aux producteurs européens.
La Commission européenne a donc décidé aujourd’hui de rétablir les droits à l’importation, qui seront progressivement réduits sur une période de trois ans.
Conformément à la décision de la Commission, qui sera publiée au Journal officiel de demain, l’Union européenne rétablira le droit de douane normal sur ce produit à partir du 18 janvier ; ce droit s’élèvera à 175 euros/tonne la première année et sera ensuite réduit progressivement, passant à 150 euros/tonne la deuxième année et à 125 euros/tonne la troisième année.

Les États-Unis sont le principal fournisseur de fèves de soja en Europe
Les importations de fèves de soja en provenance des États-Unis par l’Union européenne ont augmenté de 112 % sur l’année de commercialisation en cours (juillet-décembre 2018), par rapport à la même période de l’année précédente. Les États-Unis restent le premier fournisseur de l’Europe puisque 75 % des importations européennes de fèves de soja en proviennent. À l’inverse, l’Europe reste de loin la première destination des exportations américaines de soja (28 %), suivie par l’Argentine (10 %) et le Mexique (9 %).