Accueil Dans la presse Dans la presse

Dans la presse

L’Ile-de-France veut installer des agriculteurs avec priorité au bio
1.300 hectares de surface agricole en moins chaque année. C’est au regard de ce constat « alarmant » que l’Agence des espaces verts (AEV) et la région Ile-de-France ont décidé de s’engager pour le maintien des surfaces agricoles franciliennes. L’AEV, qui rappelle qu’en 15 ans, la surface agricole francilienne a chuté de 14.000 hectares et le nombre d’agriculteurs a diminué de 26 %. Dans son supplément « Entreprise et collectivités », le quotidien Les Echos du mercredi 13 juin explique comment l’Ile de France va favoriser l’installation de nouveaux agriculteurs. En effet, sous l’impulsion de sa présidente Valérie Pécresse, la région a adopté le 31 mai dernier un Pacte agricole de 150 millions d’euros pour la période 2018- 2022, à raison de 30 millions d’euros investis chaque année.
La relance de l’agriculture biologique reste une priorité de la Région avec l’objectif, d’ici à 2024, de fournir les cantines des lycées franciliens à 50 % en produits bio et à 100 % en produits locaux. En 2018, 100 hectares de terres agricoles seront attribués à une quinzaine d’agriculteurs spécialisés dans le bio. Certains secteurs, comme l’élevage bovin, étant peu présents, il est prévu de construire avec les acteurs des filières un plan d’avenir. Un dispositif a déjà été mis en place en février 2018 avec la création d’un label « Agneau des bergers d’Ile-de-France ».

Les fruits bio cultivent leur savoir-faire chez les Côteaux nantais
« Côteaux nantais, le pionnier des fruits bio cartonne » titre Le Journal du Dimanche du 24 juin dernier. En dix-huit ans, le chiffre d’affaires de l’entreprise fruitière de Remouillé près de Nantes est passé de 800.000 euros à 19,6 millions d’euros avec une croissance annuelle comprise entre 7 et 12%, explique le JDD qui ajoute que les 103 hectares de Côteaux nantais produisent 2.500 tonnes de pommes et de poires principalement, et que son unité Cototerra transforme 6.000 tonnes de fruits en purées, compotes, confitures, jus et autres cidre et vinaigre à destination des magasins bio. L’entreprise importe des fruits certifiés bio pour alimenter sa gamme de produits transformés. Enfin, Côteaux nantais se lance dans la transmission de son savoir-faire en accompagnant six producteurs qui veulent se lancer dans le bio. Comme le précise le JDD, c’est aussi une manière d’augmenter la capacité de production sur un marché où la demande est croissante.

Vitisphère dans « Les Echos week-end »
Notre confrère Vitisphère, le site vigne et vin du Groupe France Agricole, leader de la presse agricole en France, a été cité dans « Les Echos week-end » du 6 juillet dernier dans l’article titré « A la santé du box-office » qui plébiscite le vin dans le cinéma français. Le site spécialisé pour les professionnels de la vigne, l’œnologie, le commerce et le marketing du vin a fait écho aux travaux de Foued Cheriet spécialisé dans les études marketing à Montpelier SupAgro, « qui a visionné avec ses étudiants 50 grands succès du box-office français (…). 92% contiennent une scène avec le breuvage enchanteur et en moyenne un verre ou une bouteille de vin apparaissent toutes les vingt minutes. »